Bonsoir tout le monde ! Je sais, je suis en retard d'un jour. J'ai été réellement malade , je n'étais pas en état d'écrire, je ne tenais plus debout. Mais ça va mieux, merci pour moi. Aujourd'hui, c'est un peu spécial, c'est le fruit d'une réflexion que j'ai eu. Je me suis intéressée au traitement de l'écologie par divers humoristes, séries etc...

Cartman - Les hippies

 Je ne sais pas vous, mais j'adore South Park, je trouve que c'est une série parfois vulgaire, mais elle est intelligente dans le fond personne n'est épargné avec eux, ils se moquent de tout et de tout le monde. Ici, victimes récurrentes et désignées, les hippies. Je ne peux pas m'empêcher de rire quand je vois cette vidéo. C'est vrai, soyons honnêtes, combien y'en a t'ils hippies ou non qui pensent que se réunir en chantant des chansons engagées va changer quelque chose dans le monde ? La critique est sévère, et je ne pense pas que les hippies sont tous comme ce que dit Cartman. En attendant, j'ai de plus en plus peur de l'engagement " de pacotille" ou "pour se donner bonne conscience" je suis de plus en plus à la recherche de sens, sans bien savoir par quoi commencer, ni comment faire.

Le magasin bio - Palmashow

 J'adooore Very Bad Blagues ! Mêmes si ils pratiquent parfois un humour " sans risque" ils sont quand même très incisifs et drôles quand ils traitent certains sujets de société et là ils ne font pas exception. Le magasin Bio dans l'inconscient collectif, t'as l'impression que c'est ce truc cher, avec des produits louches qui coûtent un pont ou seuls les bobos vont et avec des vendeurs à moitié timbrés. Je pense que cette moquerie est salutaire, mais en même temps ça me fait mal qu'on véhicule encore ce cliché. Ce sketch est anodin mais il me fait vraiment cogiter.

Stéphane Guillon casse les écolos

 J'ai du mal, j'ai vraiment du mal avec Stéphane Guillon, c'est le genre de mec qui me terrorise, avec la saillie tranchante au coin de la bouche dite avec un petit rictus cynique et avec ses espèces d'yeux fatigués qui te toisent... Bref. ce sketch me fait grincer des dents, j'en ri mais jaune pisseux on va dire. J'ai tout à fait conscience que certains adeptes de l'hygiène de vie, du bio et autres doivent limite passer pour une secte aux yeux du citoyen lambda et puis en même temps AAAAhhh quelle frustration ! Pourquoi on se moque des gens qui essaient d'améliorer les choses globalement, pourquoi ? Et puis son truc de l'ours polaire là ? Je ris alors que je ne trouve pas ça drôle du tout. On dirait limite qu'il ne prend pas ça au sérieux. Je ne sais pas quoi en penser !

Parodie Greenpeace - Palmashow

Vous en pensez pas de ce sketch là ? Honnêtement j'arrive pas à me prononcer.

George Carlin - Saving the Planet

Inconscience ? Fatalisme ? Rire en disant que " de toute façon on est foutus " , "on changera rien " ce sketch de George Carlin me fait rire vite fait. ça dépend des jours  ça m'énerve de voir qu'il y en ait pour se dire " de toute façon on peut rien changer, ça va mal finir alors"  ... Ce sketch de George Carlin me fait un peu l'effet de quelqu'un qui mettrait une bougie à étincelles sur une bouse de vache... C'est pourrave, mais regarde * sparkle * sparkle * sparkle *

12417945_901679343272422_1580644286578025749_n

Site de Marsault pour les curieux, attention humour violent et trash

Alors je sais que je vais me faire incendier, mais j'aime Marsault. Je ne sais pas si c'est une ordure ou un mec bien, je sais que je suis l'incarnation de tout ce qu'il peut détester, pourtant j'admire sa façon de dessiner, j'admire son coup de crayon, la force de chaque vignette, la violence cathartique et le coté odieux de chaque page,  je ne sais pas pourquoi ça passe avec moi alors que parfois je ne supporte pas l'humour noir et le cynisme. 

Bref. Vous voyez ici Eugène, le personnage phare de Marsault mettre une raclée maison à un pauvre drédeux manifestant. Vous allez me dire pourquoi ets-ce que tu postes une image aussi violente ? Pourquoi tu postes une image d'un mec qui visiblement se fout de la gueule de l'écologie ? Parce que pour moi cette image elle est ultra symbolique. Pour plein de gens, l'écolo c'est un petit bobo, lâche, aux prises de positions faciles, un donneur de leçons dogmatique, et un emmerdeur. Ce dessin c'est un constat d'échec relatif de l'écologie pour le citoyen lambda, il est ultra dur, mais il est vrai. Il y a un échec d'échange et de communication entre les partisans del'écologie et certaines personnes.  Pour peu qu'on ait un engagement sincère il faut intégrer une bonne fois pour toute que certaines personnes ne renonceront jamais à leurs façons de faire par défi, par orgueil, par fainéantise de s'intéresser à des questions qui devraient tous nous concerner. A une époque ou la crise conditionne beaucoup de nos choix et ou certains gardent parfois un boulot de merde juste parce qu'ils ont un CDI, manger ce qu'on veut, et la liberté de se détruire soi-même avec la clope ou autre, ça reste un dernier truc qui " appartienne aux gens" ça explique peut être en partie pourquoi est-ce qu'il y a des gens qui ne voudront faire aucun effort pour changer leurs habitudes ? Est-ce que c'est pour ça qu'il faut tout arrêter et s'en foutre ? Je ne pense pas, mais il faut le savoir je crois. Même si ça a un coté désespérant.

 

 Voilà, c'est les plus marquants que j'ai pu trouver, il en existe d'autres, mais que je ne peux, ou choisis de ne pas vous montrer. Je ne parle pas non plus de l'excellent professeur feuillage car pour lui l'humour est à fins pédagogiques, et ça n'est pas ce qui m'a intéressée ici.

Au final, pour moi le constat est doux amer, j'ai l'impression que si ces sketchs peuvent inspirer les écologistes pour s'améliorer tout en ne se prenant pas au sérieux, ils ne sont aussi que trop révélateurs des aspects moins reluisants des Hommes. Notre cynisme, nos écrasantes difficultés à nous mettre d'accord, et surtout, cette espèce d'attirance pour la mort quasi enragée, ce coté " oh, on a toujours fait comme ça, de toute façon, la planète survivra, mais nous on ne sera plus là pour le voir".  Plus je vois certains sketchs et plus je me dis que les humoristes pointent autre chose aussi, notre incroyable talent à nous trouver des excuses.

Au final, je ne sais pas bien pourquoi je vous ai montré ça, je me pose beaucoup de questions sur mon intérêt sur l'écologie, comment manifester cet engagement au quotidien de façon intelligente, et utile. Je suis parfois gagnée par une certaine lassitude et j'ai l'impression que dans le fond, le bien commun, les gens s'en contrefichent. Je me pose plein de questions, genre : des parents d'une famille nombreuses peuvent t'ils vraiment changer les choses et militer efficacement ? Bien entendu, je ne trouve pas de réponse, ça ôterait tout le charme sinon.

J'arrête là ma philosophie de comptoir. Merci à ceux qui auront lu l'article.

Et vous alors ? Il y a des choses qui vous énervent chez les écolos, ou dont vous vous moquez ? ça vous inspire quoi ceux qui se moquent des écolos ?

Signature kompostor